Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Le Plomb du Cantal
– Rue du Maine

La quête de la sainte Pomme de terre

Dans notre conquête de la Fat-bouffe Parisienne il était impossible que le Plomb du Cantal ne tombe pas sous notre radar. Après avoir apprécié le gratin de pomme de terre s-u-b-l-i-m-i-s-s-i-m-e des Galopins de Bastille, après en avoir rêvé, nous étions partis à la recherche de la Sainte-Patate, le goût divin de la pomme de terre à son degré maximum de saveur et de goût.

Dans notre quête, nous nous sommes arrêtés à chaque adresse mentionnant « Gratin Dauphinois », « Tartiflette », « Aligot », « Purée de Pomme de Terre à l’Ail confit » sur sa carte. Tout ce qui pouvait avoir un lien de près ou de loin avec de la pomme de terre de qualité parfaitement raffinée retenait notre attention mais nos recherches prirent fin à la découverte de la Truffade Auvergnate.

Cette recette était là sous nos yeux depuis tout ce temps mais nous n’avions pas la présence d’esprit de la remarquer. Aujourd’hui nous nous demandons comment nous avons pu ne pas l’avoir vu avant… une charpie de pomme de terre et de fourme d’Auvergne fondue, le tout assaisonné à l’ail… Il était temps d’en parler dans notre blog, nous savions de toute manière qu’il fallait faire un détour par la cuisine auvergnate au vu de son haut potentiel en matière de Fat.

L’ambiance rustique

Nous arrivons dans une ambiance traditionnelle Auvergnate. Ici vous ne trouverez pas de décoration type Art Nouveau et d’ambiance de Brasserie Parisienne, vous quittez le Paris avec son métro et sa Tour Eiffel pour arriver dans un restaurant à l’ambiance champêtre, avec des tables et des chaises en bois, des décorations plus rustiques, le tout aménagé avec une certain bon goût et des lumières tamisées.

La carte

Nous attrapons la carte et regardons ce qu’elle propose… mais comme à notre habitude, nous l’avions déjà soigneusement étudié la veille et nous savons que nous prendrons le Magret de Canard.

Notre expérience aux Galopins de Bastille nous aurait fait comprendre qu’il n’y a pas que le bœuf et le porc dans le Fat, les autres viandes doivent être testées et elles ont chacune des vertus à nous révéler. Le Magret de Canard reste un plat de référence en termes de Fat-Bouffe et il nous fallait un bon spot pour l’inaugurer sur notre site. Ce sera bientôt chose faite, nous commandons nos Magrets de Canard servies avec des Truffades.

LE MAGRET DE CANARD ET SA TRUFFADE

Prix: 22€

Fatness Magret de Canard

Une quantité convenable

Nos plats arrivent et nous commençons à avoir peur, les quantités ne semblent pas si grande. Nous qui avons l’habitude de nous attaquer à plus grand que nous, à venir à bout de 800g de viande et des pommes sautées qui l’accompagnent, nous allons aujourd’hui devoir satisfaire notre appétit avec une simple portion homologuée de 400g.

Le festin commence. Il est vrai que la qualité du plat nous fait oublier la quantité. Il n’y a rien de plus savoureux qu’un bon Magret de Canard rosé avec sa petite lanière de gras.

Fatness Gras

Le gras fait partie du plat

Nous rappelons à tous les amateurs de Fat-Bouffe qu’il est absolument interdit de jeter le gras de la viande et qu’il fait partie du plat.

 

Comme pour le Hamburger, nous rappelons que, conformément à la Charte de la Fat-Bouffe (bientôt disponible sur notre site) et de l’Errata datant du 25 Juillet 2010:

Un plat disposant d’une quantité de gras relativement acceptable est considéré comme « terminé » si et seulement si au moins 80 % de son gras est consommé au cours du repas. Les 20 % restants sont une moyenne de tolérance correspondent à un excédent de gras dit « inintéressant sur le plan gustatif » calculé sur la base de 50 plats de viande divers et variés, dont certains présentent des morceaux de gras immangeables.

Vous pensez que ces questions de consommation sont futiles ? Détrompez-vous, elles sont extrêmement importantes pour nous autres amateurs de Fat-Bouffe.

Fatness Truffade

La Truffade

La Truffade est clairement à la hauteur de nos espérances. Nous savons que c’est le fromage qui fait le plat mais nous apprécions la dosage d’ail qui vient parfaitement équilibrer la teneur en gras des deux autres ingrédients. Imaginez une charpie de bouts de pommes de terre avec des liasses de fromage fondu de toute part. La cuisine française n’échappe pas, une fois de plus, à un de ses principes de base : plus un plat est laid d’apparence, meilleur il est.

Fatness Plus

Le Magret de Canard rosé et saignant

Fatness Plus

La truffade c’est Fat

Fatness Moins

La portion n’est pas aussi grosse qu’espéré

Fatness Plus

Le Magret de Canard rosé et saignant

Fatness Plus

La truffade c'est Fat

Fatness Plus

La portion n'est pas aussi grosse qu’espéré

En termes de qualité, le compte y est. Nous avons pu apprécier le Magret de Canard, un classique de Fat-Bouffe dans la catégorie « plats raffinés ». C’est sur la quantité que le restaurant pèche, que ce soit pour la Truffade ou pour le Magret de Canard, les quantités étaient certes homologuées mais très loin de nous faire franchir le Seuil de Rupture. Toutefois l’expérience globale reste plutôt bonne, le restaurant en lui-même est une charmante petite adresse à tester et nous y reviendrons quand l’envie nous prendra de regouter à de la cuisine Auvergnate qui continue encore aujourd’hui de nous faire de l’œil.

3.5/5

Localisation